Tranquillement

by Laura Babin

supported by
Maison Planàterre
Maison Planàterre thumbnail
Maison Planàterre Une musique et des textes qui prêtent à réflexion. Une réflexion qui vagabonde, qui se cherche des images, des sentiments pour mieux se ressaisir et focuser à nouveau sur les thèmes proposés par Laura. Voilà comment je me sens à l'écoute de cet album tout en douceur et en parfums envoûtants.

Un classique de Laura, "Sur la route":
www.youtube.com/watch?v=AJKk1s8kH7I

Inédit, Water Buffalo:
www.youtube.com/watch?v=LI8PPRAcfJg Favorite track: Sans sommeil.
steveinsocal
steveinsocal thumbnail
steveinsocal Laura Babin posses a voice so velvety smooth you'd swear it was molded from finest Swiss chocolate... and an atmospheric style that encompasses pop as well the expansive country and folk roots of "Americana"...

reclaimingthecolonies-onestateatatime.blogspot.com/2014/03/laura-babin.html Favorite track: Sur la route.
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      $5 CAD  or more

     

1.
03:42
2.
04:12
3.
4.
03:12
5.
03:52

credits

released March 13, 2014

Paroles et musique: Laura Babin
Réalisation: David Lagacé, Jonathan Peters, Jean-Bruno Pinard, Laura Babin
Prise de son et mixage: Jean-Bruno Pinard
Matriçage: Richard Addison

Laura Babin: voix, guitare, percussions, backs vocals
David Lagacé: guitare, voix, percussions
Gabrielle La Maurice: violoncelle
Francis Ledoux: batterie (2-3-4-5)
Donald O'Brien: Basse
Jonathan Peters: guitare, keyboards, wurlitzer, batterie (1), percussions, voix
Jean-Bruno Pinard: hand claps!

Graphisme: Catherine Vallières
Photo: Ariane Forest

tags

license

all rights reserved

about

Laura Babin Montréal, Québec

contact / help

Contact Laura Babin

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: Sans sommeil
Une nuit sans chaleur, une nuit sans odeur
Pour un semblant de jour sans personne autour
C’est ma nuit éveillée, tête allumée
Et j’erre tout partout sans pouvoir m’arrêter

Sans sommeil
Sans sommeil

Tourne et retourne d’un bord puis de l’autre, et puis l’autre, et puis l’autre
Cœur qui fuit jamais ne s’arrête
Les chiffres rouges hantent ma tête
Et mon corps se tord d’ennui, se tord d’ennui

Sans sommeil
Sans sommeil

Ma nuit raccourcie et l’aube se lève
Devant mes yeux qui s’épuisent et abandonnent
J’ai peur de ma tête, j’ai peur de mes doutes
Qui me perdent et prennent la place de mes rêves

Sans sommeil
Sans sommeil